Enrichir sa connaissance de l'artiste, Pablo Picasso, et de son œuvre. Des recherches pertinentes et inédites, des commentaires d’œuvres, des relations d'expositions, des publications de référence. Le Blog Atmosphérique

Blog Atmosphérique

Tête de taureau (1942) au musée Picasso Paris

Le 26 novembre 2014, catégorie : Le musée Picasso de Paris.

Pablo Picasso : Tête de taureau, 1942. Musée Picasso Paris

Pablo Picasso : Tête de taureau, 1942. Musée Picasso Paris

Pendant la guerre, les principaux thèmes peints par Pablo Picasso restent des natures mortes, des femmes au chapeau, dans un fauteuil ou des nus dont le traitement évoque l’enfermement. L’artiste est resté à Paris où chacun se débrouille dans une économie de fortune, faite de bricolage et de colportage. C’est sur ce terreau qu’il développe son goût pour l’assemblage d’objets de rebut.
Pablo Picasso sélectionnait les objets en fonction de leurs potentialités formelles et de leur capacité à intégrer un schéma essentiel, à devenir l’archétype universel de ce qu’il voulait représenter. Pour lui, un guidon était aussi une paire de corne. Quand il l’assemble à une selle de vélo il crée cette tête de taureau, que nous identifions immédiatement mais sans perdre de vue la valeur d’usage des objets assemblés. Pablo Picasso ne crée pas des trompe-l’œil mais, selon son propre mot, des « trompe l’esprit », un trouble sémantique.